logo esterel

SĂ©curitĂ©. Pour accĂ©der au portail de votre bibliothĂšque, merci de confirmer que vous n'ĂȘtes pas un robot .

178/đŸ» EMPÊCHEMENT

Si la politesse n'était pas un objet transgénérationnel, une variable d'ajustement, je vous dirais bien merci pour les chocolats.

Serait-ce faire injure au ressenti ? qu'en diraient le foie, l'estomac avec les organes qui gÚrent le transit, l'assimilation ? Est-ce une attaque de tous les sens associés, la vue, l'odorat, le goût ? Un choc au La pour donner du chic Ré, ça fait une drÎle de musique ! Ce serait mentir que de dire : «ça ne me fait pas plaisir», j'ai aimé vos crottes ! Comme disait en préambule un de mes condisciples, tu ne peux pas savoir, je te le dirais bien mais je le dirais mal... Il m'a fait comme ça... Le tout ponctué de rires. A quoi qu'on sert ? Le jeu, le rire, s'esclaffer , c'est le propre de l'homme ! Pourtant, une teinte de mélancolie, de tristesse, un examen, ça peut... Dans le poÚme de Kipling si tu peux, je remplacerai par si tu veux... Et si tu le veux, tu le peux !
đŸŒ Claud'ours